Les douces vertus des Jardins de l'Humanité


Le 4 juin prochain, les Jardins de l’Humanité nous rouvriront leurs portes. La vocation de ce lieu unique dans la région : permettre à un public varié une immersion sensorielle et cognitive afin de comprendre et sentir, de manière ludique notamment, nos relations avec le monde animal et végétal pour mieux prendre soin de lui tout en prenant soin de nous.



Valeurs et convictions

Journaliste et enseignante, Estelle a toujours voulu susciter l’intérêt, la surprise. C’est à Saint-Vincent-de-Tyrosse que cette passionnée de plantes ethno-botaniques, co-fondatrice de la fédération française Jardins Nature et Santé, conceptrice de jardins thérapeutiques, a trouvé le terrain idéal pour promouvoir les bienfaits de l’hortithérapie et la pédagogie par la nature. Portés par l’association “ Terres océanes, cultures d’humanité ”, les Jardins de l’Humanité ont reçu le soutien de l’État, du département, de MACS ou encore de la ville de Saint-Vincent-de-Tyrosse. Ils nécessitant les soins d’une dizaine de bénévoles réguliers, eux-mêmes secondés par des stagiaires, des jeunes effectuant leur service civique, des élèves de lycée agricole, etc.


Un émerveillement de chaque instant Les Jardins de l’Humanité, qui participent à la sauvegarde de variétés et de races anciennes, se composent de différents espaces complémentaires. Les jardins du monde comprennent le jardin Hayao Miyazaki, le jardin berbère et le jardin amérindien. Les jardins historiques se partagent entre l’enclos gallo-romain, le clos médiéval, le jardin des Lumières, le jardin ouvrier, le verger du temps des cerises.



La serre des Suds abrite une collection de plantes tropicales et subtropicales aux parfums étonnants ou aux propriétés hors du commun.

Le jardin des sens a été conçu pour accueillir notamment des enfants et adultes en situation de handicap, avec leurs familles ou dans le cadre de projets institutionnels. La forêt des hespérides est une forêt-jardin, ou forêt comestible, née de l'observation des techniques agricoles ancestrales dans les forêts tropicales. La roseraie Louise Michel regroupe des variétés sélectionnées pour leur intérêt botanique ou historique, leurs qualités écologiques, leurs parfums envoutants, etc. Le potager Bonnot, en permaculture, montre que nous pouvons cultiver sur un petit bout de terrain quantité de fruits et légumes afin de couvrir une grande partie des besoins annuels sans trop de travail. La ferme pédagogique, ravit petits et grands et s’agrandit chaque année. C’est aussi une ferme de soins, où se déroulent des ateliers thérapeutiques avec les enfants et personnes malades ou handicapées.


Tous au jardin

Tous les publics se côtoient aux Jardins de l’Humanité : enfants de l’école buissonnière le mercredi, scolaires, familles, passionnés d’horthithérapie, etc. Le site accueille également depuis sa création des groupes de personnes venant établissements médico-sociaux.


DU 16 AU 22 JUILLET : LES ATELIERS D’ÉTÉ DE L’ÉCOLE BUISSONNIÈRE Possibilité de séjour d’immersion en tipi, de 6 à 11 ans.


Les Jardins de l’Humanité - Réouverture le 4 juin 2022 253, rue de Lartigue 40230 SAINT-VINCENT-DE-TYROSSE Tél. : 06 83 56 32 16

E-mail : terreoceane@yahoo.fr https://jardins-humanite-terresoceanes.jimdofree.com/ Facebook : @Les Jardins de l’Humanité

Instagram : @les_jardins_de_l_humanit