top of page

JOAILLERIE LASSALLE : entre artisanat et technologie

Dans le centre-ville de Dax, l’entreprise familiale a fait des bijoux son terrain de jeu favori depuis 1961. Aujourd’hui, Camille et Emilie, la troisième génération, ont rejoint l’aventure et projettent celle-ci dans une nouvelle ère. Rencontre !


Un métier de passion

collier joaillerie lassalle

Commerce emblématique de la cité thermale, la joaillerie Lassalle accompagne tous les moments de vie (naissance, baptême laïque ou religieux, anniversaire, mariage…) des Dacquoises et Dacquois depuis plus de 60 ans. “C’est notre grand-père qui a lancé l’atelier. Jean, notre père, l’a rejoint à l’âge de 14 ans et a appris le métier avec lui. Il a repris les rênes de l’entreprise dans les années 80 et s’est installé rue Neuve en 1997 pour continuer l’histoire”, explique Emilie qui, à son tour, a intégré l’entreprise familiale en 2018 et s’occupe de la gestion et des 9 employés dont 4 dédiés à l’atelier. À ses côtés, sa sœur Camille est arrivée en 2021 et gère les commandes et l’organisation de l’atelier. Ensemble, elles assurent l’accueil des clients.


équipe bijouterie joaillerie lassalle

Une offre complète

Réparation, expertise de bijoux (dans le cadre d’une succession ou pour une assurance), mais aussi transformation grâce à la 3D (voir ci-dessous), la boutique multiplie les talents. Les nombreuses vitrines exposent également une jolie sélection de bijoux avec les marques françaises Arthus Bertrand et Isabelle Langlois et la griffe anglaise Alex Monroe, ainsi que des pièces plus accessibles en acier (à partir de 20 €) et en argent (à partir de 60 €). “Nous accordons le même soin à la vente de chaque bijou qui a un symbole pour la personne à qui on l’offre”, confie Camille.



Des gestes à l’ancienne

La particularité de la joaillerie Lassalle est également visible rue d’Eyrose où une vitrine laisse voir les artisans au travail. Ici, toutes les réparations et créations sont faîtes sous nos yeux. Sur de beaux établis en bois à l’ancienne, quatre personnes œuvrent chaque jour dans la minutie et émerisent, sertissent, gravent, polissent. “Notre savoir-faire est là. Tout est fait sur place”, assure Camille.


Des créations sur-mesure grâce à la 3D

“Le cœur de notre métier est de transformer et de retraiter les métaux, dont l’or et l‘argent, pour en faire de nouveaux bijoux”, confie Emilie. Une spécificité rendue possible par la conception en 3D maîtrisée par leur père, Jean Lassalle, qui permet d’imaginer et de réaliser un bijou sur-mesure. Un bracelet transformé en médaille, une chevalière qui devient bague de fiançailles…, tout est possible du moment que l’on a la matière première. Qui n’a pas un bijou de famille qui dort au fond d’un tiroir ? Une fois la maquette 3D réalisée, le bijou va prendre forme grâce à l’injection du métal devenu liquide par la force centrifuge. Il est ensuite finalisé à l’atelier. Il ne vous en coûtera que le travail à façon. (à partir de 120 € devis gratuit)



 

JOAILLERIE LASSALLE

32 rue Neuve, 40100 Dax

Ouvert du mardi au samedi en continu : 9h-18h30

Tél. : 05 58 74 29 38

Instagram : joaillerielassalle

Facebook : joaillerie.jlassalle

QRcode : site : joaillerie-lassalle.com


Comments


bottom of page