" No wave Surfers at home " Nos surfeurs chez eux, par BAUDOUIN

L’association Troisième session, créée par Erwan Desplanques et Constance de Buor, nous réserve pour sa deuxième exposition une bien jolie surprise. Après Alain Laboile, c’est le photographe parisien Baudouin qui investit pour deux mois le Pavillon de la forêt. Entre lui et Erwan, c’est l’histoire d’une longue amitié, de deux sensibilités à qui le confinement a donné envie de concrétiser enfin la collaboration dont ils avaient tant rêvé. Le résultat : une vingtaine de portraits de surfeurs landais. La consigne : pas de vagues, pas de sable.



Troisième session : un acteur local à soutenir

Depuis cet été, l’espace culturel du Pavillon de la forêt s’anime de divers ateliers : photo, lecture d’image, écriture, tables rondes, etc. Le lieu sera principalement consacré à la photographie, plus précisément au récit photo ou au photoreportage, démontrant ainsi que “ l’image est une porte d’accès au texte ”. Tout cela vous parle et vous aimeriez participer à la réussite de ce beau projet ? ça tombe bien, Troisième session recherche des bénévoles !


Une expo qui nous parle

Troisième session a toujours prôné un refus de l’élitisme dans sa programmation et revendiqué la promotion d’une culture accessible à tous. Cette nouvelle expo en est une preuve supplémentaire. Miky Picon, Jade Magnien, Kyllian Guérin, Paul Duvignau, Justin Bécret et bien d’autres : ces noms qui parlent aux Landais seront autant de portes d’entrées vers le monde des arts visuels. L’exposition en elle-même est à taille humaine, baignée de lumière, ludique à la fois par son sujet et par les diffusions d’interviews, les visites guidées parents-enfants, etc. Bref, de quoi démocratiser en un clin d’œil les sorties culturelles.



Tirer le portrait avec respect

Baudouin est quasi-exclusivement portraitiste. Avant les surfeurs, il s’est consacré aux parisiennes, aux vignerons (voir ci-contre) ou encore aux écrivains. Son style unique est facilement reconnaissable : à la fois pop, avec ses couleurs éclatantes, mais aussi décalé, presque kitch. Cependant, si elles sont souvent cocasses, ses photos bienveillantes ne font jamais sourire aux dépends de la personne. Et derrière cette apparente légèreté, on ressent rapidement la précision et la solidité du travail.


Les coups de cœur de Baudoin

Un album : La bande originale du film "Morning of the earth", film de surf australien de 1971. Un mélange de folk hippie et rock léché! Un classique du surf !

Un livre de photos de référence : "En service" d'Arnold Newman, photographe et policier suisse qui a réalisé un reportage de long terme dans le cadre de son travail dans les années 60 et 70. Un travail d'orfèvre.

Un roman : "La grande à la bouche molle" de Phillippe Jaenada, histoire d'un détective privé dans une filature rocambolesque, avec un humour très particulier comme seul l'auteur en a le secret.

Un film : C'est une évidence : "les Blues brothers" de John Landis, à voir sur grand écran avec du son à très haut volume !

Un réalisateur : Jean-pierre Melville, Œuvre froide et hyper stylisée, le western urbain sublimé.



Organisée par Troisième session du 5 septembre au 7 novembre, 11h à 18h

Pavillon de la forêt 27, rue de Mathiou, 40150 SOORTS-HOSSEGOR Entrée libre

Visites augmentées tous les jours à 11h à 18h

Visites guidées parents-enfants le mercredi 23 septembre à 17h et le samedi 3 octobre à 11h (gratuit, sur réservation à contact@troisiemesession.com)

Baudoin :

www.baudouin.fr

Instagram : baudouin.photography