Hope Team East : « mieux vivre sa maladie par le sport »

Reconnue d’intérêt général, l’association Hope Team East a été créée en 2015. Présidée par Stéphanie Geyer Barneix – survivante de 4 cancers du sein – et Alexandra Amand Le Mouël, elle accompagne par le sport les enfants malades et les adultes souffrant /ayant souffert de maladies chroniques. Un soutien précieux dans la recherche du mieux-vivre et un acteur local de première importance.


RELEVER UN DÉFI


Hope Team East mène au quotidien de nombreuses actions de prévention et de sensibilisation sur les bienfaits du sport, auprès du grand public, des entreprises, des établissements scolaires ou de santé, etc. Mais sa mission principale reste l’accompagnement des « Optimists », c’est-à-dire des malades pris en charge par l’association. Ce suivi dure au minimum un an et s’appuie sur la réalisation d’un défi sportif personnel. Préparations mentale et physique, nutrition, bien-être : rien n’est laissé au hasard dans ces projets, dont l’accomplissement marque en réalité un nouveau départ et une confiance en soi reboostée. Sont épaulées des personnes de tout âge et de toute condition physique, qui vont se dépasser et apprendre à renouer avec leur corps. Leur défi devient leur raison d’être, et parfois aussi un engagement pour leur famille, leurs amis, leurs collègues, qui seront présents pour le grand jour.


Vous ou l’un de vos proches êtes concernés ? N’hésitez pas à contacter l’association. Son expérience et son implication sont de formidables piliers pour faire face à la maladie. Hope Team East a été labellisée Maison sport santé en 2022.



QUELQUES CHIFFRES Hope Team East, ce sont : - Plus de 180 personnes adultes suivies en 5 ans, - Près de 15 établissements de santé partenaires, - 5 spécialistes en oncologie et cancérologie au sein du Conseil d’administration


SAVE THE DATE DIMANCHE 2 OCTOBRE : CAP EN ROSE

Organisée par la ville de Capbreton et l’association Hope Team East, cette course / marche contre le cancer rassemble chaque année une foule nombreuse et solidaire. On vous y retrouve ?


CAP OPTIMIST : DE LIMA À MOORÉA À LA FORCE DES BRAS

Hope Team East accompagne les malades, mais montre également l’exemple et nous délivre à tous de merveilleux messages d’espoir. En témoigne Cap Optimist. C’est l’aventure de 6 femmes, athlètes titrées en compétition internationale, qui vont entamer en janvier 2023 la traversée du Pacifique en relai, en ramant tour à tour allongées sur un prone paddleboard. Organisée par Hope Team East au profit des enfants malades, cette expédition sportive extraordinaire et solidaire constitue un défi particulièrement inspirant. Pour soutenir cette action et acheter des kilomètres, rendez-vous sur www.capoptimist.com Facebook @capoptimist . Évènement sportif /

Instagram @capoptimist


HOPE TEAM EAST 06 40 46 45 81

www.hopeteameast.fr Facebook : @HOPE Team EAST association

Instagram : @hopeteameast


LE CANCER DU SEIN N’EST PAS QUE FÉMININ Il ne concernerait en France qu’une soixantaine de cas par an, soit 1% des cancers du sein. Peu médiatisé, le cancer du sein au masculin existe pourtant bel et bien. Dans les Landes, alors qu’il termine une année de traitement, Gilles Mercadal s’investit pour informer le plus grand nombre.

À Dax, Gilles Mercadal, professeur de SVT, a été diagnostiqué en juin 2021. S’il reprend le chemin du collège à mi-temps thérapeutique, où il enseigne de nouveau depuis la rentrée, il a derrière lui un long parcours de soins. “Au total, j’ai eu 15 séances de chimiothérapie et 25 de radiothérapie, confie Gilles. Mon cancer hormonodépendant est facile à contrôler grâce à un traitement médical au long cours sur 10 ans. En parallèle, je suis suivi entre le Centre Hospitalier Dax-Côte d'Argent et la Clinique Belharra à Bayonne. J’ai également pu bénéficier du coaching collectif et individualisé de l’association Hope Team East.”


DU VÉLO POUR LA BONNE CAUSE

C’est avec cette dernière et les deux établissements de santé qu'il a mis sur pied le défi de rallier à vélo Dax et Bayonne, ses deux villes de soins. “Plus qu’un défi sportif, l'événement collectif a réuni une trentaine de personnes le 6 août dernier sur 63 km. En lien avec les associations Hope Team East et la Ligue contre le Cancer, le rassemblement a donné lieu à de la prévention autour de pots de départ et d’arrivée ambiancé par la présence du groupe Los Deusky. Également engagé aux côtés des membres du Mo'team 40, pour faire avancer la recherche sur les cancers dits "masculins", la prévention et la prise en charge de l'individu masculin dans sa globalité, physique et mentale, Gilles et son équipe planchent sur des événements pour le Movember afin de collecter des fonds pour Octobre rose et parler davantage des hommes.


Gilles Mercadal a relié pour son défi Bayonne à Dax en vélo. Ce sont dans ces deux villes qu’il a été suivi pour son cancer du sein.