Prendre l'air

COLLECTION AUTOMNE-HIVER

Qu’elles sont jolies, les couleurs de la nature en ce moment ! Surtout quand on a la chance, comme nous, de pouvoir les contempler au cœur de la pinède landaise ou au bord d’un étang bucolique. C’est d’ailleurs le moment de s’y livrer, au cours de vos promenades, à quelques activités emblématiques de ces mois emplis de calme.


LA QUÊTE DES CHAMPIGNONS Qui n’a pas été fier comme un coq de dénicher un superbe cèpe, sagement installé au pied d’un arbre ? La cueillette des champignons est un joli moment à vivre en solo, en amoureux, en famille, entre amis, avec notre fidèle chien, etc. Nos forêts regorgent de trésors, mais en cas de doute, direction la pharmacie pour demander l'avis d'un professionnel. Des sorties avec des mycologues sont par ailleurs régulièrement organisées. Parfaites pour s'initier en toute convivialité !


LE HOUX EST-IL UN PORTE BONHEUR ?

Il existe plusieurs croyances et superstitions populaires sur ce « porte-bonheur »de Noël. D’après d’anciennes superstitions, les Européens se protégeaient des mauvais esprits, des sorcières, et des foudres divines grâce au houx. Les druides celtiques ornaient leur bâton de houx et offraient aux hommes et aux femmes des villages des branches de cet arbuste afin de leur porter bonheur. Les Romains, eux, offraient du houx, symbole de bienveillance, aux jeunes mariés en guise de porte-bonheur. Il était également d’usage d’offrir au mois de décembre, au moment du solstice d’hiver, des cadeaux garnis de houx à ses proches. Enfin, pour certains Amérindiens, il était coutume de peindre du houx sur des objets et de le broder sur des vêtements pour porter chance.


LA CUEILLETTE DU HOUX Voici un vrai symbole des fêtes de fin d’année ! Avec son feuillage persistant et brillant et ses baies rouge vif, cette plante sauvage est idéale pour confectionner diverses décorations aux couleurs de Noël. Attention toutefois : le houx a pour mission de maintenir la diversité biologique et non d’embellir nos tables. Sa collecte doit donc, comme l’indique l’Office national des forêts, rester raisonnée et respectueuse de l’environnement.